Comment optimiser sa chaîne d’approvisionnement ?

11 novembre 2020

Cette semaine, DESTL s’entretient avec Floriane Masse, chargée de projets dans l’équipe Export Montréal Ouest (ExMO), notre service dédié aux exportations.

 

 

chaine-dapprovisionnement.jpg

Pour commencer, qu’est-ce qu’une chaîne d’approvisionnement ?

Une chaîne d'approvisionnement est constituée d’un réseau d’acteurs contribuant, directement ou indirectement, à la satisfaction de la demande d'un client.

 

La chaîne d’approvisionnement correspond ainsi aux flux physiques (manutention, livraison, emballage, transport, etc.), aux flux d’informations (prévisions, préparation des transports, planification de la production, etc.) et aux flux administratifs (traitement des commandes, contrôle du calendrier de livraison, contrôle des paiements, etc.).

 

La chaîne d’approvisionnement inclut entre autres les fournisseurs, les transporteurs, les transformateurs, les distributeurs, les prestataires de services ainsi que les détaillants. Sa mission ? Acheminer au client le bon produit, au bon endroit, au bon moment, en bon état et au bon prix !

 

Les enjeux rencontrés par les manufacturiers avec leur chaîne d’approvisionnement

De manière générale, la gestion des risques relatifs à la chaîne d’approvisionnement est un enjeu central. Chaque entreprise doit identifier ses risques, quantifier leurs impacts sur l’organisation et finalement les prioriser. Parmi ces risques, on peut par exemple citer la désuétude des stocks, la pénurie des matières premières et l’incertitude de la demande ; ces risques sont au cœur des préoccupations des manufacturiers depuis le début de la pandémie.

             

  1. La gestion des fournisseurs

L’un des enjeux majeurs pour toute entreprise est la gestion de ses fournisseurs. Il est stratégique de choisir le pays de provenance de ses fournisseurs ainsi que d’établir une relation de confiance et une bonne communication avec eux.

 

La diversification des fournisseurs est également importante. On suggère la règle du 70/30 : confier 70% de vos achats à un fournisseur principal et les 30% restants à un autre fournisseur afin de limiter les risques de dépendance.

 

D’ailleurs, nous vous recommandons de classer les fournisseurs par risque, c’est-à-dire en fonction du degré d’impact de ce risque sur votre entreprise. Par exemple, il peut être bénéfique pour votre entreprise de prévoir si l’un de vos fournisseurs a des chances de mettre la clé sous la porte ou même d’être en rupture de stock (notamment en raison de la COVID-19).

 

  1. Les ressources allouées à l’amélioration continue

Trop souvent, les ressources allouées (temps et argent) à l’amélioration de la chaîne d’approvisionnement sont insuffisantes.

 

Pourtant, peu importe la taille de l’entreprise, la chaîne d’approvisionnement a un rôle central dans l’entreprise. Elle peut avoir des répercussions sur le délai de livraison ainsi que sur le prix final payé par le client.

 

C’est pourquoi la direction générale et le service logistique doivent être alignés et avoir une vision commune des ressources à allouer à l’amélioration continue.

 

  1. L’approvisionnement international

Plusieurs motifs, tels que le prix, la qualité ou encore la disponibilité des ressources, poussent les entreprises à s’approvisionner à l’étranger. Cependant, ce choix d’internationaliser sa chaîne d’approvisionnement peut comprendre certains défis.

 

Tout d’abord, il est important de considérer la gestion et le choix des incoterms pour l’import et l’export, qui définissent les obligations de l’acheteur et du vendeur.

 

Aussi, il faut avoir conscience de la possible variation des prix, notamment en raison de la fluctuation du taux de change. Vous pourriez d’ailleurs inclure une clause sur cette fluctuation dans votre contrat avec votre fournisseur.

 

Dans un contexte d’approvisionnement international, les entrepreneurs doivent également prendre en considération la notion de risque politique. Le risque politique survient lors de conflits géopolitiques ou lors de guerres commerciales comme celle entre la Chine et les États-Unis.

 

Enfin, comme dans toutes démarches à l’international, l’entrepreneur doit avoir conscience de la distance culturelle pouvant impacter les relations avec ses partenaires. 

 

Quels impacts la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine ont sur la chaîne d’approvisionnement ?

De nombreuses PME québécoises sous-traitaient en Chine, cependant, la guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis s’est traduite par un durcissement des barrières tarifaires ainsi qu’une augmentation des taxes sur les produits fabriqués en Chine.

 

On a constaté deux impacts majeurs :

  1. Pour les revendeurs ou détaillants québécois qui achètent des produits fabriqués en Chine et transitent par les États-Unis  : augmentation du prix d’achat de ces produits donc hausse du prix de vente final pour le consommateur.
  2. Sur la compétitivité des entreprises qui sous-traitaient en Chine : délocalisation des usines installées en Chine vers d’autres pays tels que le Vietnam (en vertu de l’accord de libre-échange entre le Canada et le Vietnam).

 

4 conseils pour optimiser sa chaîne d’approvisionnement en temps de crise

  1. Challenger et évaluer ses fournisseurs actuels : vérifier régulièrement qu’ils sont à la fine pointe de la technologie par rapport au marché, qu’ils vous offrent les meilleurs tarifs et qu’ils ne se reposent pas sur leurs acquis. Astuce : faire des appels d’offres pour les mettre en concurrence avec d’autres joueurs de l’industrie.
  2. Sous-traiter ou produire : l’entreprise ne devrait sous-traiter que les activités pour lesquelles elle ne possède pas d’avantage concurrentiel. 
  3. Automatiser et digitaliser sa chaîne d’approvisionnement : procéder à l’intégration des départements de ventes et de production en implantant un logiciel de planification des ventes et des opérations (S&OP).
  4. Penser stratégique : considérer le service « gestion de la chaîne d’approvisionnement » ou « département logistique » comme étant stratégique pour l’entreprise et non comme une fonction support, car ce département a un impact sur la compétitivité de l’entreprise (prix, délai de livraison, qualité, etc.).

 

DESTL peut vous accompagner dans l’optimisation de votre chaine d’approvisionnement. Écrivez-nous pour obtenir plus d’informations.

ABONNEMENT À NOTRE INFOLETTRE

* indicates required
Langue/Language *

ABONNEMENT À NOTRE INFOLETTRE

* indicates required
Langue/Language *

ABONNEMENT À DESTL INC.

Veuillez vous inscrire...

Merci de vous être inscrit. Vous recevrez le prochain numéro du magazine par la poste.

L'équipe de DESTL

Message
Error
Ok