Catégories du blogue

Pensez à intégrer le développement durable et les technologies propres dans votre plan de relance!

21 juillet 2020

Avec l’arrivée de notre nouveau commissaire au développement durable et aux technologies propres, Jean-Philippe Roux-Groleau, en juin dernier, il nous a paru important de démystifier le concept de développement durable.  

 

Qu’est-ce que le développement durable? 

Le développement durable c’est un équilibre entre 3 sphères : l’économie, le social et l’environnement 

 

Schéma-du-développement-durable.png

 

Source : wikipedia

 

 

Le terme développement durable fait son apparition dans le vocabulaire commun en 1987, avec le rapport Brundtland qui le qualifie comme « un développement qui répond aux besoins du présents sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. » L’idée est donc d’assurer une équité intergénérationnelle grâce à une saine utilisation des ressources renouvelables et non renouvelables. 

 

Autrement dit, c’est une question de bon sens. Il revient à se poser la question, est-ce que l’entreprise pourra continuer à opérer de la même façon dans un avenir rapproché?  

 

Focus sur l’économie circulaire  

Avec la pandémie, on entend beaucoup parler d’économie circulaire ces derniers temps ou d’achat local (ex : l’initiative du Panier bleu), il s’agit d’un système où les entreprises se partagent des ressources, comme leurs matières résiduelles ou la chaleur, pour réduire leurs coûts, être plus efficaces et éviter une pénurie de matières premières notamment. D’ailleurs, certaines usines laurentiennes coopèrent déjà à travers des ententes d’approvisionnement. 

 

Qu’entend-on par technologies propres? 

Une technologie propre c’est toute technologie permettant de mesurer, de contrôler, de réduire voire même éviter les impacts environnementaux négatifs. 

 

Voici 8 grandes catégories d’énergies (selon l’association Écotech Québec) et des exemples de technologies propres associée 

  1. efficacité énergétique : un récupérateur d’énergie pour chauffer l’eau pour usage personnel 
  2. chimie verte: nouveaux polymères biodégradables pour des packagings 
  3. air : épurateur d’air : retirer certains composants chimiques à travers des filtres. Comme le traitement des émissions d’acide sulfurique  avec un traitement à la chaux dans les usines produisant de l’électricité à partir de la combustion du charbon 
  4. eau : réduire la quantité d’eau dans un processus industriel. Saviez-vous qu’un lave-auto réutilise l’eau usée?  
  5. sol et eau souterraine : traitement pour la remédiation des sols contaminés aux métaux lourds, des pesticides biodégradables  
  6. énergie renouvelable : hydroturbines au fil de l’eau permettant une meilleure cohabitation avec le milieu naturel pour les besoins énergétiques d’un chalet par exemple. 
  7. matière résiduelle : principe de l’économie circulaire avec l’utilisation des matières résiduelles comme intrants dans des procédés par d’autres entreprises 
  8. écomobilité : véhicules électriques, optimisation du transport des employés 

 

Quelles sphères de l’entreprise peuvent avoir un impact sur le développement durable? 

Toutes les sphères de l’entreprise sont concernées et peuvent contribuer à implanter le développement durable au sein de l’organisation. La direction générale joue un rôle central dans cette prise de position puisqu’elle va véhiculer une vision durable de l’entreprise et la communiquer au reste de l’équipe. Le service des communications peut contribuer à diffuser la vision auprès des parties prenantes (ex. employés, fournisseurs, etc.) mais aussi faire remonter les enjeux et les points de vue de celles-ci. Le service des finances peut aider à colliger les données sur les indicateurs de performances clefs du développement durable. En bref, si l’entreprise est à l’écoute de ses employés, ceux-ci seront mobilisés et des projets en développement durable pourront émaner directement d’eux 

 

Quels sont les bénéfices pour une entreprise d’investir dans le développement durable?

Et les technologies propres?  

Investir dans sa durabilité permet de saisir des occasions auxquelles on ne pense pas à première vue. Par exemple, l’entreprise peut améliorer la résilience de sa chaîne d’approvisionnement en matières premières par des initiatives d’économie circulaire où elle peut prendre une matière résiduelle, communément appelé un déchet, pour le réutiliser dans ses processus. 

 

Saviez-vous que 2/3 des organisations qui utilisaient l’économie circulaire n’ont pas eu de pénurie de matières premières durant la crise sanitaire et la fermeture des frontièresC’est ce qui ressort d’un sondage effectué en Flandre auprès de 540 entreprises1 On constate qu’avec la mondialisation et l’interdépendance des pays, de nombreuses entreprises ont eu du mal à s’approvisionner en matières premières notamment et les gouvernements en masques et gel hydroalcoolique également. Certaines entreprises, comme les distilleries, ont pivoté leur chaîne de production pour adapter leur offre de produits à la demande. Nous nous retrouvons donc aujourd’hui avec une meilleure offre de produits locaux et une moins grande dépendance envers les partenaires internationaux. Cela étant dit, l’ouverture d’une économie sur le monde est nettement souhaitable à un protectionnisme malsain. Il faut être prudent tout en étant pragmatique au niveau économique.  

 

Certains bénéfices sont plus intangibles, tel que l’effet de la démarche en développement durable sur le moral des employés. Les plus jeunes générations accordent une grande importance à travailler pour une entreprise qui met en application ses paroles. De nos jours, cet engagement a du sens pour de nombreux employés, cela permet d’être un employeur de choix et de valoriser la marque « employeur ». 

 

La démarche en développement durable peut être aussi très concrète par l’implantation d’une technologie propre qui permet un retour rapide sur l’investissement. Prenons comme exemple, un système de chauffage au gaz naturel ou au mazout qui est pleinement amorti et qui arrive en fin de vie ou dont les coûts d’entretien sont en croissance. Il existe des programmes d’aide à la conversion offert par Hydro-Québec, Énergir et Transition Énergique Québec qui permettent de réduire d’au moins 50% les coûts en étude, capital et installation de l’équipement. Ce faisant, le délai de retour sur investissement (ROI) est diminué de moitié pour les entreprises visées et les coûts opérationnels peuvent aussi se voir réduits par des tarifs préférentiels en énergie.  

 

Est-ce que les entreprises ont davantage pris conscience de leur empreinte environnementale ou vont plus se soucier des enjeux environnementaux suite à la crise de la Covid-19? 

Cette pandémie sans précédent va vraisemblablement créer un climat de planification, les entreprises vont essayer de mieux analyser les risques liés aux prochaines crises. Nous verrons peut-être certaines entreprises changer leur mode d’approvisionnement, de « Just-In-Time » à avoir quelques semaines d’inventaire pour assurer la production.  

 

Pire que la pandémie actuelle, les crises liées aux changements climatiques, vont être encore plus dévastatrices et auront un effet encore plus significatif sur nos vies et les opérations des entreprises (inondations par exemple). Si l’un de vos fournisseurs voit son site inondé et mis hors d’usage pour un mois, ceci aura un fort impact sur votre capacité à produire. Ceci étant dit, loin de moi d’être alarmiste, il est important de regarder les risques d’une entreprise à travers le prisme de la science.  

 

Saint-Laurent, un territoire engagé en faveur d’une économie soucieuse de l’environnement 

L’arrondissement Saint-Laurent se mobilise depuis des années en faveur du développement durable et des technologies propres. Le maire Alan De Sousa déclare d’ailleurs (à propos du rapport annuel 2019) : « Notre administration a connu en 2019 une année marquée par plusieurs réalisations liées à notre planification stratégique, de même que diverses actions et prises de position publiques en faveur de l’environnement et du développement durable. Une nouvelle étape a ainsi été franchie pour aller au-delà de la sensibilisation et accompagner la population dans le passage à l’action » 

 

Découvrir les faits saillants en faveur de l’environnement mis en place par l’arrondissement Saint-Laurent l’an dernier. 

 

Les services de DESTL offerts aux entreprises en matière de développement durable 

et de technologies propres : 

  • Diagnostic d’opportunités en développement durable : déterminer les opportunités d’affaires ainsi que les risques environnementaux et sociaux liés aux opérations de l’entreprise. Les activités de l’organisation seront analysées à haut niveau, tout particulièrement les aspects environnementaux et sociaux afin de faire ressortir des pistes d’améliorations visant à réduire les coûts ou à augmenter la valeur. 

  • Conseil personnalisé et impartial : 
  • Gestion des matières résiduelles ou introduction à l’économie circulaire : analyse des flux de matières résiduelles générées par l’entreprise afin de trouver des façons de les réutiliser, de les recycler ou de les composter pour réduire les coûts. 
  • Accompagnement à l’implantation d’une technologie propre ou d’un projet développement durable selon les besoins spécifiques de l’entreprise. 
  • Formation Écolead : accompagnement offert par DESTL et Coesio permettant d’entamer une démarche en développement durable. Ce service se décline en 3 volets : implantation d’un projet en développement durable, réalisation d’un bilan énergétique et l’émission de gaz à effet de serre et écoconception. Une fois les 3 étapes du processus complétées, l’entreprise pourra se faire certifier Écoresponsable par Écocert afin d’officialiser ses engagements. La première cohorte Écolead devrait débuter fin 2020, restez à l’affût! 

 

Pour en savoir plus sur le développement durable, les technologies propres et les services offerts par DESTL aux entreprises laurentiennes, contactez notre commissaire Jean-Philippe Roux Groleau par courriel à jean-philippe.roux-groleau@destl.ca

 

*notre service MOBA peut vous accompagner pour vos projets de mobilité durable.

 

Source : www.quebeccirculaire.org

ABONNEMENT À NOTRE INFOLETTRE

* indicates required
Langue/Language *

ABONNEMENT À NOTRE INFOLETTRE

* indicates required
Langue/Language *

ABONNEMENT À DESTL INC.

Veuillez vous inscrire...

Merci de vous être inscrit. Vous recevrez le prochain numéro du magazine par la poste.

L'équipe de DESTL

Message
Error
Ok